En roumain

Poésie

ð Accueil-Ara

En français

Triptic (2001)

Priviri (1997)

-    Ochiul orb (1998)

-    Tireziada (1999)

Migrene

Migrene 1 (2003)

Migrene 2 (2004)

Migrene 3 (2005)

Migrene 4 (2006)

Migrene 5 (2007)

Migrene 6α (2016)

Migrene 6δ (2017)

Absenţe

Absenţe 1 (2009)

Absenţe 2 (2010)

Absenţe 3 (2011)

Absenţe 4 (2012)

Dernière parution :

Absenţe 5 (2021)

Neştiute

Neştiute 1 (2012)

Neştiute  2 (2013)

Neştiute  3 (2015)

Neştiute  4 (2018)

Neştiute  5 (2018)

Menuetul menestrelului morbid (2019)

Ara Alexandre Shishmanian est l’auteur de 22 volumes de poésie parus en Roumanie depuis 1997, en plusieurs cycles: Triptic: Priviri, Ochiul orb, Tireziada (Tryptique: Regards, L'œil aveugle, Tirésiade), Absenţe (Absences), Migrene (Migraines), Neştiute (Méconnues), Menuetul menestrelului morbid (Le ménuet du ménestrel morbide).

Il a publié des groupages de poèmes dans de nombreuses revues roumaines, dont dernièrement : Poezia (2/2018), Luceafărul (6/2018, 10/2020), Discobolul (4/2018, 4/2020), Vatra (3-4/2019, 10-11/2020), Bucovina literară (1-2-3/2019, 7-8-9/2020),  Ararat online (7/2020), Leviathan (nr. 4/2020).

En français, il a publié Fenêtre avec esseulement (2014), Le sang de la ville (2016), Les non-êtres imaginaires (mars 2020), tous parus dans la collection Accent tonique de L’Harmattan.

Il a également publié des poèmes en français dans des revues  imprimées (Poésie/première Intervention à Haute Voix, À l’index, Concerto pour marées et silence, revue, n° 13 - 2020) ou en ligne (Capital des mots,  Recours au poème, Poésie pour tous, La Levure Littéraire, La toile de l’Un, Le Temporel, Le Pan Poétique des Muses, Francopolis), ainsi que dans des anthologies (L'éveil du myosotis, 2014, Les poètes et le cosmique, 2015, Les Poètes,  l’Eau, et le Feu, 2017, Anthologie de l’émerveillement, 2021, éditées par Jean-Pierre Béchu et Marguerite Chamon, D’écriture en écriture, 3e tome de l’anthologie des auteurs de la Gazette de la Lucarne, 2015, Anthologie poétique de Flammes Vives 2016, vol. 1).

Trois poèmes traduits en anglais par la poétesse québécoise Flavia Cosma sont parus en juillet 2016 dans la revue internationale en ligne Ragazine. Enfin, l’anthologie Gefährliche Serpentinen. Rumänische Lyrik der Gegenwart, de Dieter Schlesak (Edition Druckhaus, Berlin 1998) inclue un poème traduit du cycle Priviri (Blicke).

Parmi les chroniques à ses volumes en français, citons :

-    Gertrude Millaire (Francopolisoctobre 2014),

-    Roselyne Fritel (Le temps bleu26 avril 2015),

-    Guy Chaty (Poésie/première, n° 62, septembre 2015),

-    Monique W. Labidoire (Poésie sur Seine, n° 90, décembre 2015),

-    Marilyne Bertoncini (Recours au poème30 juin 2016),

-    Antoine de Matharel (Poésie sur Seine, n° 94, avril 2017),

-    Patricia Laranco (Recours au poème30 septembre 2017),

-    Martine Morillon-Carreau (Poésie/première, n° 74, septembre 2019),

-    Dana Shishmanian (Francopolis, essai, avril-mai 2020),

-    Monique Labidoire (Francopolis, avril-mai 2020),

-    Claude Luezior (Recours au poème, février 2021).

-    Nicole Hardouin (Francopolis, mars-avril 2021).

Fenêtre avec esseulement 

(2014)

Feuilleter ; Commander.

***

Le sang de la ville

(2016)

Feuilleter ; Commander.

***

Dernière parution :

Les non-êtres imaginaires

(2020)

Feuilleter ; Commander

***